About

The field of open education is gaining momentum and energy. As additional projects, foundations, universities, and other participants join the movement, the need increases for a single source to gather, sort, analyze, synthesize, and disseminate news related to open education. Open Education News provides you with a daily dose of the most relevant open education news from around the world.

Who writes for Open Education News?

The OEN team is currently comprised of Seth Gurell, Carolina Rossini, Woldekidan Amde, and David Wiley. If you’d like to join the team of folks writing for OEN, contact David Wiley at david.wiley@gmail.com.

Who supports Open Education News?

Open Education News is graciously supported by the Open Society Institute and the Shuttleworth Foundation.

How does Open Education News work?

Open Education News is essentially a group blog. A number of individuals from the US, South Africa, and eventually other locations daily monitor the internet for news related to open education. We then aggregate these items and publish them individually with minor commentary. Occasionally we’ll publish bigger pieces of our own authorship; analyses and such. If you know of some open education news we should write about, contact David Wiley at david.wiley@gmail.com.

Where do you host Open Education News?

OEN runs on the popular WordPress open source blogging platform. The site is hosted at WordPress.com, which provides great stability and speed for a very low cost and zero administration overhead (e.g., no worry about backups, security, etc.). We highly recommend WordPress if you’re looking for a blogging platform.

6 responses to “About

  1. Marasoiu Marian

    Heloo!
    I represent the foundation Freedomillenium Marasoiu Marian fondator of this fundation who is propose to put in practice the best posibility method of education in country without posibility of this right for evryoane who live in eny part of world in eny country enspecial the country with a population poor who not have posibility of education.I want to say with a voice very clear and very strong that aor foundation looking in this moments the partnership who can support us to development aor project.We are conscious for responsability from this dificil project who engage and invite with this ocasion all institution ability to support in this great moments.We expect a colaboration with ather institution ,association,foundation,personalitys with a great reputation to support in aor ambition project.We waite the reaction of opinion public of aor open letter in name of Humanity Rights.

  2. Hello!
    We create this organization freedomillenium for development the new program of education who not replace the institution who learning the childrens like school,high scxholl,universirtys.But a for from education will do and aot organization and we have many suporter for That.But bmust important is support with donation for beging the enscribe and the process of education effective.We can wait much longer because cwe have prasure of time.For information supplementary contact us of email poee56@yahoo.com.

  3. ——————————————————————————–

    COD/2001/0111 : 23/05/2001 – Commission/Conseil: document de base législatif

    OBJECTIF : renforcer le droit de séjour et de circulation des citoyens de l’Union et des membres de leurs familles.
    CONTENU : La proposition envisage une série de mesures concrètes qui visent à consolider le socle juridique commun d’une citoyenneté de l’Union européenne.
    Sachant que le droit de sortie, d’entrée, de circulation et de séjour dans les États membres de l’Union est un droit fondamental et personnel, la Commission propose de combler les lacunes législatives et de réduire les pratiques administratives afin de faciliter l’exercice de ce droit. Le texte de la directive rassemble, en un seul instrument législatif, un ensemble de législations complexes déjà en vigueur, composé de deux règlements et neuf directives concernant différentes catégories de bénéficiaires.
    Avec cette nouvelle directive, le droit de circuler et de séjourner devrait etre plus transparent et plus facile à appliquer.
    Principales mesures proposées :
    1) assouplissement des modalités de la libre circulation ;
    2) extension du droit de séjour sans aucune formalité à six mois;
    3) acquisition d’un droit de séjour permanent après quatre ans de résidence dans l’État membre d’accueil ;
    4) facilitation du droit de circulation et de séjour des membres de la famille du citoyen de l’Union, indépendamment de leur nationalité ;
    5) limitations au droit de séjour mieux circonscrites.
    Parmi les innovations majeures de la proposition de directive figure la mise en place d’un droit de séjour permanent après 4 années de résidence régulière et continue dans l’État membre d’accueil. Ce droit de séjour permanent serait octroyé au citoyen de l’Union et aux membres de sa famille et permettrait une égalité de traitement quasi totale avec les ressortissants nationaux.
    La proposition entend également simplifier au maximum les formalités administratives. Elle assure en particulier aux citoyens de l’Union et aux membres de leurs familles des garanties et des formalités comparables à celles dont bénéficie un national qui se déplace à l’intérieur de son propre pays. Elle vise en outre à simplifier au maximum les formalités et les procédures d’obtention des documents de séjour.
    Pour les actifs (travailleurs salariés et non salariés) la seule condition au droit de séjour resterait l’exercice d’une activité économique prouvée par le biais d’une simple déclaration.
    Pour les personnes non actives et les étudiants, la condition des ressources suffisantes et d’une assurance maladie serait maintenue pendant les quatre premières années de résidence dans l’État membre d’accueil. Toutefois, elle serait assouplie du fait que la preuve de ces deux conditions serait remplacée par une simple déclaration sur l’honneur.
    Pendant les premiers quatre ans de séjour, la carte de séjour pour les citoyens de l’Union serait supprimée et remplacée par un simple enregistrement auprès des services de la population, certifiée par une attestation délivrée immédiatement. Cette attestation, en combinaison avec la possession de la carte d’identité du pays d’origine ou d’un passeport en cours de validité, serait suffisante pour l’exercice du droit de séjour et répondrait à l’intérêt de l’État membre d’accueil de connaîtreles mouvements de la population sur son territoire.
    Autre innovation : l’extension de la période de séjour dans un autre État membre à six mois : tout citoyen de l’Union, en possession d’une carte d’identité ou d’un passeport valable aurait le droit de résider six mois dans un autre État membre, sans formalité particulière afin de mieux répondre aux formes modernes de mobilité et aux modes de vie alternée dans les États membres.
    En ce qui concerne la situation des membres de la famille d’un citoyen de l’Union, le traité ne prévoit pas expressément un droit de circulation et de séjour pour ces personnes. Ce droit émane du droit à la préservation de l’unité familiale qui est un droit fondamental assuré par le droit communautaire.
    La présente proposition de directive simplifie au maximum, en les limitant au strict nécessaire, les formalités pour l’exercice du droit de séjour par les citoyens de l’Union et les membres de leurs familles. Pour le membre de la famille qui n’a pas la nationalité d’un État membre, l’obligation d’avoir une carte de séjour pourrait être maintenue, car il s’agit de lui faciliter l’exercice du droit de libre circulation, sans que sa nationalité devienne un obstacle.
    La proposition vise également à éliminer toute possibilité d’influence négative due à des raisons de regroupement familial. En vertu du droit communautaire actuellement en vigueur, peuvent être privés du droit de séjour dans l’État membre d’accueil l’époux divorcé et les enfants qui ne sont plus mineurs ou à charge du citoyen de l’Union, indépendamment de leur nationalité. Ce problème est particulièrement aigu pour les ressortissants de pays tiers qui sont membres de la famille d’un citoyen de l’Union. A cet égard, la proposition tient compte de la nécessité de prendre des mesures offrant des solutions équitables, dans le respect de la vie familiale et de la dignité humaine, toutefois sous certaines conditions afin d’éviter les abus.
    Enfin, le projet de directive entend circonscrire les possibilités de limiter le droit de séjour. Le traité prévoit la possibilité de refuser le droit de libre circulation et de séjour pour des raisons d’ordre public, de sécurité publique ou de santé publique. La proposition introduit de nouvelles dispositions s’inspirant des principes découlant des droits fondamentaux afin d’offrir aux citoyens de l’Union et aux membres de leurs familles plus de garanties et une meilleure protection, tant sur le plan administratif que juridictionnel, face à des décisions limitant leur droit fondamental de circulation et de séjour. Cette protection est complète pour les mineurs qui ont des liens familiaux dans le pays d’accueil et pour les personnes qui ont acquis un droit de séjour permanent.
    À noter que la proposition de directive devrait entrer en vigueur pour le 1 juillet 2003 au plus tard. Un rapport sur la mise en oeuvre de ces nouvelles règles est attendu pour le 1 juillet 2006.

  4. Hi,

    I love the subject matter on your blog– can you please activate the RSS feed widget so that I can read new posts quickly and easily, without having to check back at your site constantly?

    Thank you.

  5. Hi,

    I too would love an RSS feed.

    Thanks.

  6. Great page, thanks for the acknowledgement . I’m a huge proponent of open education and the forms it takes. I will be contacting you by email shortly.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s